Biographie

Oxford

1986

Parler américain, c'est bien... l'anglais, c'est encore mieux !
Direction Oxford.
Dans cette ville façonnée autour des Collèges, les maisons sont pleines de courants d'air, les étudiants ont des accidents de vélos et l'entraînement d'avirons commence à 7h du matin sur le Thames. Tout en servant des scones au Randolph Hotel, je retrouve une vraie vie d'étudiante dans une sorte de mini Berkeley européen, esprit contestataire en moins. Tout cela est incroyablement gai !

Je retrouve mes carnets de croquis et peins une profusion d'aquarelles abstraites où les teintes de la campagne anglaise imprégnée de romantisme envahissent ma gamme chromatique.

Accessoirement, je passe le Proficiency... et ne me déferais plus de cet humour exquis.
Le sillon de ma détermination se voit plus que renforcée.
Je rentre à Paris et enchaîne les p'tits boulots pour peindre. En 1988, je deviens rédactrice de mode. Maîtresse exigeante, la mode fera de l'ombre à la peinture et l'équilibre est rompu jusqu'en 1993.

Retour